Archives de Tag: Silvio Berlusconi

L’Aquila, chantier éternel

[VIDEO] Trois ans après le séisme, le centre historique de l’Aquila, ville médiévale des Abruzzes, est toujours inaccessible. 95% des gravats n’ont pas été évacués. Après l’urgence, le choix ne s’est pas tourné vers la sécurisation et la reconstruction des bâtiments : c’est la voie des « New town », voulues par Silvio Berlusconi, qui a été privilégiée. Temps perdu, les travaux dans le centre commencent maintenant. Et les procès aussi. 

6 avril 2009. 3 heures 32. L’Aquila, ville médiévale des Abruzzes, est touchée par un tremblement de terre. 309 morts. 45 000 personnes évacuées. Trois ans après la catastrophe 27 000 personnes n’ont toujours pas regagnées leur domicile. Lire la suite


ReWeb : Travail, famille et Berlusconi

Cette semaine dans la revue de web :

Une réforme du TRAVAIL qui fait grincer des dents. Normal, elle favorise les licenciements. La crise régénère de vieux phénomènes : la CARITAS, association d’aide aux plus démunis, fait le plein et à Naples 54 000 ENFANTS TRAVAILLENT au noir pour aider leur famille. Et pendant ce temps là, SILVIO BERLUSCONI achète un PALACE avec vue sur le lac de Côme…  Lire la suite


1992, l’année qui a changé l’Italie

Antonio di Pietro à Rome en 2009 @ondablv

Antonio di Pietro à Rome en 2009 @ondablv

Mani pulite. C’est l’opération mains propres lancée en 1992 par Antonio Di Pietro. Des enquêtes contre les Tangentopoli, ces pots de vin qui gangrénaient la démocratie. Cette chasse à la corruption a conduit à la disparition des partis historiques et renversé la 1ère République. Alors 20 ans après, et avec le départ tout récent de Silvio Berlusconi qui a émergé sur la scène politique à cette époque, on prend un moment pour raconter cette année qui a changé l’Italie. 

C’est étrange comme une seule boule de neige peut déclencher une avalanche. Comme un fait divers peu emporter dans une avalanche métaphorique tout un système politique. Le 17 février 1992, Mario Chiesa est surpris par les carabiniers à son bureau alors qu’il vient d’empocher 7 millions de lire de Luca Magni, propriétaire d’une petite entreprise. Le lendemain, l’arrestation apparaît dans les pages locales du journal. Et c’est pourtant de ce fait divers qu’est née l’opération Mani pulite qui a renversé la Première République. Lire la suite